Programmes d’études en aviculture

Programmes d’études

Le concept des programmes de la WVEPAH est d’offrir des modules de formation complets composés de cours résidentiels et de formation à distance. Ils s’adressent aux professionnels du domaine avicole qui souhaitent : élargir leurs connaissances en santé, biosécurité et production, mais aussi obtenir une reconnaissance officielle de leurs compétences.

Pour participer il faut : être titulaire d’un diplôme universitaire d’études vétérinaires ou agronomiques et travailler dans le domaine avicole depuis un minimum de trois ans. En fin de session ils reçoivent une attestation de participation. Toutefois, seuls les diplômés en médecine vétérinaire sont admissibles au diplôme du « Certificate in Animal Health : Poultry Production » (CAHPP), dont la partie réglementaire enseignée par l’OIE est validé sur le plan mondial.

La formation intensive est dispensée à un niveau avancé et son approche est axée sur l’étude de cas et la résolution de problèmes réels par l’échange d’information entre Course Masters et participants. Très peu de temps est consacré aux matières de base (anatomie, physiologie…) qui, pour ceux qui en auraient besoin, seront couvertes par des informations en ligne avant les cours.

Les cours du WVEPAH comprennent des conférences, des discussions, des démonstrations, des présentations de cas et des travaux de laboratoire. Un accent particulier est mis sur la façon de récupérer des informations spécifiques et de les utiliser pour l’auto-apprentissage et le travail clinique. Des séminaires et des séances d’examen quotidiens aident à élaborer une évaluation critique du matériel des cas présentés.

Le programme d’études de base est composé de deux sessions dont une résidentielle, chacune d’une durée de 10 jours, d’un enseignement à distance entre les sessions et d’échanges par le groupe Facebook privé de la WVEPAH réservé aux maîtres de cours, diplômés des CAHPP ou MAHPP et aux participants. Des cours de rafraichissement concernant des sujets spécifiques permettent d’actualiser les connaissances.

Pour l’efficacité de la formation, le nombre de participants est limité et l’information théorique ne dépasse pas quatre heures par jour. Le temps restant est réservé à des exercices pratiques de résolution de problèmes.

A l’issue d’un programme de formation, les participants auront acquis un niveau de compétence qui leur permettra de résoudre sur le terrain la plupart des problèmes dans les domaines spécialisés.

Chaque cours est enseigné par des maîtres de cours, spécialistes internationalement reconnus dans leur domaine pourvus de compétences didactiques. Dans l’intervalle, entre les sessions, les participants au programme de formation reçoivent par internet du matériel et des tâches de leurs maîtres de cours qui sont responsables du contenu scientifique des formations ainsi que de la conduite des cours.

Les universités d’accueil partenaires sont choisies pour leur réputation et la qualité de leur plateau technique. La WVEPAH prend soin de l’organisation en général et localement des aspects techniques et d’aide aux participants.

Les diplômes professionnels du «Certificate in Animal Health : Poultry» et du « Master in Production Animal Health : Poultry Production » sont décernés à la suite de la réussite aux examens.

En bref, les exigences de ces programmes comprennent:

La durée minimale du programme du Certificat est de 1 an et ne doit pas dépasser 5 ans. Elle comprend : des sessions résidentielles et en ligne, des travaux écrits et l’acquisition encadrée d’une expérience pratique pendant l’activité professionnelle entre les cours. La durée du Certificat est en moyenne de 2 ans et celle du Master est de 4 ans.

Pour le Certificat un nombre minimal de 160 heures de cours et de 30 ECTS de formation officielle sont requis . Le Master demande 240 heures de cours et 45 ECTS. Le détail des heures et crédits nécessaires requis pour le travail hors cours est précisé dans les sections Certificat et Master.

Chaque session est validée par un examen et à la fin une attestation de participation est délivrée.

Les participants délivrent aussi des cas cliniques issus de leur travail sur le terrain dans un format fourni. Ce travail de rapport est très important, il représente la moitié de la note nécessaire à la certification. De plus, Une thèse est requise pour l’obtention finale du Master professionnel.